jeudi 31 mai 2007

tombeau pour jean-claude brialy

"french can can" de jean renoir (dont il fut l'assistant)



"une femme est une femme" dont il fut l'immortel interprète...



"bande à part" dont il ne fait pas partie mais dont cette scène me fait toujours penser à lui...



cette nuit, je vais me coucher très triste... et pour tout dire, la larme à l'oeil...

et une dernière pour la route... il illumine tout de sa présence et sa voix délicieuse qui me manque déjà...

1 commentaire:

cosmo a dit…

Ils viennent de passer sur France 3 un court de Godard, écrit par Rohmer... assez connu, je pense, "Tous les garçons s'appellent Patrick" avec JC Brialy...
absolument délicieux... un petit marivaudage... la patte de Rohmer au scénario, mais on sent bien que c'est Godard qui filme.
Résultat vraiment plaisant. Et puis Brialy, quoi !